Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges

Historique

Bien que le peuplement du territoire remonte au XVII siècle, c’est le vendredi 20 juillet 1855 et en vertu de l’Acte 8, Victoria, chapitre 40, et sur convocation de John Heath, Écuyer, Régistrateur du premier district d’Enregistrement du Comté de Rimouski, que l’on procède à l’érection civile légale de la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles. À partir de cette action officielle, et ce jusqu’en 1916, les conseils municipaux se succèdent et s’occupent de l’administration municipale étant régie par le Code municipal du Québec qui répond aux besoins de la campagne où la densité de la population ne nécessite pas d’importants équipements municipaux comme un aqueduc. L’arrivée du chemin de fer inauguré en 1869 (on a pris trois ans pour construire le pont du chemin de fer sur la rivière Trois-Pistoles), et l’apparition des moulins à scie contribuent à diversifier les activités économiques du village et ainsi modifier les intérêts de ses résidants, à modifier tranquillement le paysage construit tourné jusqu’à là vers le fleuve St-Laurent, principale voie de communication, le village quitte le bord du fleuve pour s’installer le long de la voie ferrée favorisant ainsi le développement d’artères commerciales et industrielles. De ce fait, vers les années 1910, les citadins (noyau urbain du village) demandent au conseil municipal l’installation de services importants à l’égard de l’amélioration de la qualité de vie, tels que les services d’aqueduc, égouts, électricité, chemins, trottoirs, police et incendie. Après consultation auprès de cabinets d’avocats et de spécialistes, le code municipal du Québec datant de 1870 ne permet pas de pouvoirs d’emprunt afin d’accomplir de tels travaux, seule la loi des cités et villes accorde lesdits pouvoirs. Devant cette impossibilité de répondre à leur demande, il devient de toute évidence de séparer de la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges-de-Trois-Pistoles en deux territoires distincts, ville et paroisse, cette solution étant équitable pour tous, tant pour les intérêts urbains et agricoles. Et ce n’est qu’après de nombreuses démarches que la «Loi constituant en corporation de la ville de Trois-Pistoles» est sanctionnée le 9 mars 1916 et entrait en vigueur.

En 1997, la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges-des-Trois-Pistoles change de nom pour la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges. Le tout étant officialisé par la Commission de la toponymie du Québec.

 

Géographie et administration axées sur le développement

La municipalité de Notre-Dame-des-Neiges est composée du village de Rivière-Trois-Pistoles et des rangs ceinturant la Ville de Trois-Pistoles. Elle compte 1 085 résidants permanents alors que les chalets situés dans les onze différentes grèves font grimper cette population de plus de 1 000 estivants pendant la belle saison. La localité se développe donc sur un territoire agricole et sur les rivages du fleuve Saint-Laurent, mais aussi sur un territoire urbanisé où les espaces industriels sont importants.

La rivière des Trois Pistoles qui traverse la localité fait l’objet de nombreux attraits touristiques (pêche sportive, sentier national de marche, passerelle suspendue permettant d’accéder d’une rive à l’autre à l’égard de la piste cyclable, sentier de motoneiges et de quads).

Par ailleurs, la récupération de matières recyclables prend de plus en plus d’importance avec l’implantation d’un Écocentre régional de récupération sur le territoire municipal.

La municipalité de Notre-Dame-des-Neiges partage les coûts avec la ville de Trois-Pistoles par des ententes intermunicipales à l’égard des services d’incendie, de traitement des eaux usées et des eaux d’aqueduc en plus de la bibliothèque. Par ailleurs, Notre-Dame-des-Neiges s’implique volontairement dans certains dossiers régionaux, telle la réfection des quais de Trois-Pistoles et de Les Escoumins pour permettre au service de traversier de l’Héritage des Basques.

Le maire André Leblond souligne que les employés municipaux et les conseillers municipaux forment une équipe très dynamique qui assure à la population des services adéquats et qui veille au développement économique de la localité.

Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges
4, rue St-Jean-Baptiste
Rivière-Trois-Pistoles (Québec) G0L 2E0