ALLERGIES ET HERBE À POUX

Chaque année, des milliers de personnes souffrent de la rhinite allergique saisonnière à l’approche du printemps. Environ 13% de la population québécoise, soit 800 000 personnes, sont affectés par la rhinite allergique qui est majoritairement causée par l’herbe à poux.

En effet, la prévalence des symptômes d’allergies saisonnière est directement influencée par la quantité d’herbe à poux sur un territoire donné. Il existe pourtant des moyens très efficaces pour contrôler cette plante, le plus simple est de l’arracher. Il est important d’apprendre à identifier cette mauvaise herbe qui porte le nom latin d’Ambrosia artemisiifolia. Une fois démasquée, il ne restera plus qu’à l’arracher.

CLIQUEZ SUR LE LIENS SUIVANT POUR VOIR DÉPLIANT DE L’ASSOCIATION PULMONAIRE DU QUÉBEC