FEUX À CIEL OUVERT ET FEUX SUR LE BORD DE LA PLAGE

Qu’y a-t-il de plus agréable que de profiter de l’été devant un bon feu de camp? Cette activité des plus rassembleuses nécessite, quand même, une attention particulière afin de s’assurer de la sécurité de toutes et de tous. C’est pourquoi il est important de se rappeler certains principes.

Qu’est-ce qu’un feu à ciel ouvert? Est considéré comme feu à ciel ouvert tout feu brûlant sans pare-étincelles ou tout feu qui pourrait se propager librement.

Dans un premier temps, les feux à ciel ouvert sur votre propriété sont interdits, l’article 2 du Règlement numéro 230 concernant les brûlages et feux en plein air, stipule : « Il est défendu à toute personne d’allumer, de faire allumer ou de permettre de faire un brûlage ou un feu en plein air sans avoir obtenu, au préalable, un permis émanant du Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles ou de son représentant dûment autorisé. ». Il vous est donc possible d’obtenir, en s’assurant bien sûr du respect de certaines conditions, d’obtenir cette autorisation auprès de la Ville de Trois-Pistoles au 418-851-2219.

Dans le cas où le demandeur n’est pas propriétaire du terrain (ex. : location de chalet, feu au terrain récréatif de la Grève Morency, etc.), le Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles doit détenir une autorisation écrite du propriétaire vous permettant un feu sur son terrain.

Concernant l’utilisation de l’emplacement du feu de camp disponible au terrain récréatif de la Grève‑Morency, le formulaire « Entente d’utilisation du terrain de la Grève‑Morency » est un préalable et est essentiel à une autorisation de la part du Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles. Ce formulaire est disponible sur le site Web ainsi qu’au bureau de la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges. Le demandeur complète et remet ce formulaire au responsable de la municipalité. Ce responsable s’occupera d’acheminer la demande de permis auprès au Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles. Il est important de mentionner que l’obtention d’un permis, selon le règlement, n’a pas pour effet de soustraire la responsabilité du demandeur. De plus, malgré l’octroi du permis, le Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles se réserve le droit de refuser qu’un feu à ciel ouvert soit allumé ou en ordonner l’extinction. Également, l’utilisation des résidus de bois d’œuvre est prohibée pour alimenter tout feu de camp.

Quant aux feux à ciel ouvert sur la plage, précisons que le littoral n’est pas la propriété de la municipalité, mais plutôt du gouvernement provincial. Le Directeur du service de la protection contre les incendies de la Ville de Trois-Pistoles n’a donc pas la légitimité d’autoriser des personnes à allumer un feu sur une plage donnant sur le fleuve Saint-Laurent. Cette activité est proscrite.

Enfin, selon l’article 194 du Règlement sur l’assainissement de l’atmosphère et la Loi sur la qualité de l’environnement, il est interdit de brûler à l’air libre des matières résiduelles, tel le bois rejeté par les marées et échoué sur la plage.

Le respect de ces principes permettra à toutes et à tous de bien profiter des plaisirs de l’été, et ce, en toute sécurité.

Bonne saison estivale!